Assessment & Evaluation

L’évaluation des enseignants selon la théorie du choix

Martha Havens et Jim Roy*

L e segment de la réforme scolaire où le changement a pris le plus de temps est celui de l’évaluation du corps enseignant professionnel. Or, si d’importantes innovations éducatives sont à l’essai partout aux États-Unis, l’évaluation des enseignants, quant à elle, n’a guère changé. Bien faite, l’évaluation élève le niveau du développement et de l’amélioration des enseignants. Elle a alors pour but de leur donner les moyens d’assumer la responsabilité de leurs propres performances. Une telle évaluation, hélas, est rarement mise en œuvre.

Les communications et réactions des professionnels sont essentielles à la réussite des enseignants et des chefs d’établissement. Il ne faut pas se demander si l’on doit évaluer, mais comment le faire avec un maximum d’efficacité. Ayant étudié la théorie du choix, nous en avons appliqué les principes au processus d’évaluation des enseignants. Le modèle que nous proposons exige l’implication tant de l’enseignant que de l’évaluateur et repose sur les concepts de William Glasser. Cette méthode traite les éducateurs en professionnels respectés et leur donne l’occasion de fixer leurs propres objectifs avant de les former à la méthodologie de l’auto-évaluation. Ce processus leur offre à la fois liberté et soutien, et il débouche sur une amélioration constante. Cette collaboration a pour pierre angulaire la formation des employés en vue d’une auto-évaluation efficace.

Photo: Pexels

Glasser insiste sur la distinction à faire entre le contrôle externe et le contrôle interne. [Le contrôle externe] repose sur la croyance selon laquelle on peut amener les gens à se conduire comme on le décide. Le contrôle interne, ou théorie du choix, en est l’exact opposé. Il se fonde sur la conviction que chaque être humain choisit son comportement pour des raisons personnelles importantes. La théorie du choix reconnaît la valeur des convictions personnelles et la satisfaction dérivée des bons choix que l’on fait.

Ce modèle repose sur quelques questions simples guidant tant les évaluateurs (responsables régionaux et chefs d’établissement) que les évalués (enseignants). Le sigle VFEP peut être utile pour se souvenir d’elles. En voici quelques-unes (liste non exhaustive) à titre d’exemple :

Premièrement, le V— que VOULEZ-vous ?

Quel aspect, quelle atmosphère, voulez-vous pour votre salle de classe ?

Deuxièmement, le F — que FAITES-vous ?

En quelle matière fournissez-vous votre meilleur travail d’enseignant ?

Troisièmement, le E — ÉVALUATION, ou « Est-ce que ça marche ? »

Laquelle de vos stratégies fonctionne-t-elle bien pour la communication avec les parents d’élèves ?

Et quatrièmement, le P — quel est votre PLAN ?

Que pourriez-vous faire demain afin de mieux débuter la journée ?

Autant de questions qui peuvent, si un superviseur ou un collègue sait les poser habilement, donner lieu à une auto-évaluation efficace et à des performances professionnelles améliorées.

La clé de ce modèle d’évaluation basé sur la théorie du choix tient à l’implication de l’enseignant dans l’identification de ses forces et de ses faiblesses ainsi que des problèmes non encore repérés. Le superviseur peut faire constater les mêmes choses, mais cette approche est efficace car elle guide l’enseignant vers le plein effet de la découverte de soi. Comme l’a dit Kendall Butler, surintendant adjoint de l’Éducation à Fédération de l’Oregon : « Mieux vaut l’entendre de leur bouche que de l’imposer à leur oreille. »

Un questionnement et un coaching efficaces peuvent renforcer et célébrer le succès, identifier des traits et des pratiques précis et confronter avec compassion des tendances et stratégies inefficaces tout en préservant des rapports humains positifs.

*Note: Extrait de l’article «L’évaluation des enseignants selon la théorie du choix» de Martha Havens et Jim Roy publié dans l’édition de 2011 de la Revue de l’Éducation Adventiste.

 

Editorial Team

Adventist Educator Blog editorial staff include a team working from each continent to curate Adventist education news, compile digest posts of Adventist education journal articles, and edit posts from Adventist educators in each world division.

Latest posts by Editorial Team (see all)


One comment

Leave a Comment

We welcome and encourage constructive, respectful and relevant comments. We reserve the right to approve comments and will not be able to respond to inquiries about deleted comments. By commenting, you agree to our comment guidelines.

Your email address will not be published. Required fields are marked *