Themes

School Environment

Une leçon bien apprise

Dans notre classe de pédagogie on nous a souvent répété que l’enfant n’est pas un adulte en miniature mais un petit être avec ses propres sentiments, ses besoins et son monde à lui seul. Mon histoire le prouve.

Je n’aimais pas la façon dont les élèves entraient dans la salle de classe le matin. Ils faisaient trop de bruit et je cherchais une solution.

La règle était la suivante; après avoir suspendu son sac et son manteau, chacun prenait son livre pour la lecture silencieuse de quinze minutes, ensuite je donnais une récompense à qui le méritait. En général c’était un crayon, une gomme, un biscuit, un bonbon, une boîte de jus d’orange. Les parents aidaient dans les dépenses. C’était un vrai succès.

teacher indergarten upset and failure to quell quited naughty of the boys in class at preschool kids argumentCe matin-là, tout allait bien à l’exception de Pierre qui bavardait à voix basse. Je l’entendis. Au moment de la distribution, je passais des petits gâteaux, il ne reçut rien. Pierre se mit en colère et sur un ton bourru, il éleva la voit me disant bien fort, qu’il n’avait pas besoin de mon gâteau, qu’il se moquait bien, et que je pouvais les garder pour moi. Et il tapait du pied, avec force pour montrer son colère.

Je ne répondis pas à son insulte. Pas un mot. Aucune punition. Après ce tohubohu, la classe redevient silencieuse. Les élèves travaillaient sur leurs mathématiques. J’observais Pierre. Il ne pouvait pas se concentrer, il était malheureux.

Il bougeait de droite et de gauche. Ne tenant plus, il se leva et vint vers moi et sanglotant me dit: “Je vous demande pardon. Je ne devais pas parler. Je regrette, ça n’arrivera jamais plus, je le jure. Je veux mon petit gâteau, s’il vous plaît. Je ne donnerai plus de problème dorénavant.

J’ouvris ma boîte, sans dire une parole et lui tendit son gâteau. Il le prit, dit merci et retourna à sa place et le mangea, et sa bouderie disparut pour toujours.

J’ai bien agi? Oui ou non? Bien sûr que oui. Un petit gâteau n’a aucune importance pour un adulte mais pour un enfant qui n’est pas un adulte en miniature, mais plutôt un petit individu avec ses émotions, ce petit gâteau a toute sa valeur surtout quand on est le seul à ne pas le recevoir, c’est la meilleur de toutes les gâteries.

L’enfant n’a pas d’orgueil. Il oublie vite et pardonne avec aise. Il ne soupçonne point le mal. Il ne fais mal à autrui. Jésus lui-même a déclaré que si vous ne devenez comme un petit enfant vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

C’est pourquoi l’enseignant doit toujours se rappeler avant de punir et de conclure que l’enfant n’est pas un adulte en miniature.


Note: Article écrit et publié en français.

Suzanne Honoré

Has worked in the field of education for 47.5 years as a teacher, Principal, and reading specialist. She holds Master degrees in Supervision and Instruction, French, and an EDS in Administration from Andrews University, USA. She always felt that teaching was her true vocation.
Suzanne Honoré

Latest posts by Suzanne Honoré (see all)


Leave a Comment

We welcome and encourage constructive, respectful and relevant comments. We reserve the right to approve comments and will not be able to respond to inquiries about deleted comments. By commenting, you agree to our comment guidelines.

Your email address will not be published. Required fields are marked *