Themes

School Environment

Une méthodologie toute spéciale

À ce moment, j’étais une enseignante dans la plus grande école élémentaire de la ville. Ma spécialité, la lecture, une matière importante pour le succèsde l’enfant.

J’enseignais en cinquième année où j’avais trois groupes. Tout allait bien, les élèves lisaient et je prenais note. Quand j’appelai le nom de Toby Johnson, la classe entière s’exclama: ”Il ne sait pas lire!” Le pauvre Toby, de race blanche devint rouge comme une tomate de honte et d’embarras. J’arrêtai tout de suite. Sur un ton sévère, je réprimandai la classe. C’était très mal. Je n’avais pas besoin de leur aide. Ceci ne devait jamais plus se reproduire, autrement, ils seraient tous punis.

Tired 8 years old boy doing his homework at the table. Child reading a book at the desk.À la fin du cours, je pris Toby avec moi. Avec beaucoup d’amour et de tendresse je m’excusai de la réaction de ses condisciples. Je le rassurai que je lui enseignerai à lire. C’est de là que vient ma méthode toute spéciale. Je lui dis: “Écoute moi bien, Toby, demain quand je viendrai dans ta classe pour la lecture, tu liras ces deux lignes à haute voix.” Je lui appris ces lignes par cœur. C’était notre petit secret à nous deux, personne ne devait le savoir.

J’ai fait plus. J’ai sollicité la présence d’un parent, j’avais besoin de leur aide. Ce même après-midi la famille entière se présenta, papa, maman, frère, sœur, petit frère. Le père s’adressa à moi sur un ton peu courtois: “laissez Toby tranquille, c’est mon fils, il ne sait pas lire, comme moi, je n’ai jamais appris à lire et j’ai fait ma vie.”

Ma réponse fut la suivante: ”Monsieur vous n’avez pas appris à lire parce que vous n’avez pas rencontré une enseignante comme moi. J’apprendrai à Toby à lire, c’est certain.”

Le lendemain dans la salle de classe tout se passa à merveille. Toby entendit son nom et lut parfaitement ses deux lignes, ce qui provoqua l’étonnement de tous y compris la maitresse. C’était notre petit secret à nous deux. Toby, très fier de sa performance eut confiance en lui-même. Il voulut apprendre à lire. Il abandonna volontairement ses heures de recréation pour étudier avec moi. À la maison il demandait de l’aide. Je lui accordais toutes mes minutes. Je le récompensais pour ses efforts. Les progrès s’avéraient remarquables.

Il semble que j’oublie une partie importante de mon histoire. Je prends tout le crédit. Non. Chaque soir avant de m’endormir et chaque matin à mon réveil je priais pour mes élèves et je faisais monter une prière spéciale pour Toby. À la source de la sagesse je demandais d’ouvrir son intelligence comme les jeunes hébreux à Babylone. Dieu a répondu.

À la fin de l’année Toby obtint un C+ en lecture. Il savait lire à son niveau. Il reçut aussi le premier prix – de l’élève qui a le plus progressé – dans l’année. Les progrès en lecture accompagnèrent les progrès dans toutes l’autre matières. Le père me remercia avec beaucoup d’émotion dans sa voix.


Note: Article écrit et publié en français.

Suzanne Honoré

Has worked in the field of education for 47.5 years as a teacher, Principal, and reading specialist. She holds Master degrees in Supervision and Instruction, French, and an EDS in Administration from Andrews University, USA. She always felt that teaching was her true vocation.
Suzanne Honoré

Latest posts by Suzanne Honoré (see all)


Leave a Comment

We welcome and encourage constructive, respectful and relevant comments. We reserve the right to approve comments and will not be able to respond to inquiries about deleted comments. By commenting, you agree to our comment guidelines.

Your email address will not be published. Required fields are marked *