Estime de soi et discipline rédemptrice : Faire d’une pierre deux coups

School Environment

Esther est arrivée à l’école en deuxième année fondamentale, issue d’une famille explosée et recomposée. Dès le premier jour de classe elle s’est fait remarquer par son irrespect des principes de la classe et de l’école. Elle était toujours la dernière à rentrer en classe après la récréation, elle faisait beaucoup de bruit pour attirer l’attention. Elle se battait souvent avec ses camarades.

Un jour, ayant été informée de son comportement perturbateur, j’ai décidé—moi, la responsable de discipline de l’école—de lui parler personnellement afin de comprendre la source du problème et d’y apporter une solution. J’ai vite compris que cette fille souffrait d’une faible estime de soi. Elle ne s’acceptait pas comme elle était. Son comportement rebelle à l’école reflétait son attitude rebelle à la maison. Elle vivait seule avec une tante au moral et aux émotions corrodés à cause de l’attitude de la fillette.

Après plusieurs convocations parentales, les  membres de la direction de l’école ont décidé de donner à Esther une attention plus soutenue. Comme dans la Parabole de la brebis perdue insérée dans Luc 15 les versets 3 à 5, où le berger a dû partir à la recherche de la centième brebis pour la ramener en lieu sûr, j’ai pris du temps pour aller à la recherche de la fillette pour l’aider à découvrir sa vraie valeur en Christ et lui expliquer le bienfondé des règlements disciplinaires à l’école. Cela a été un travail de longue haleine incluant des moments de prière avec la concernée, des moments de grandes discussions et de prise de conscience de sa part, mais en fin de compte cette fille qui, dans le temps,  était appelée la sauvageonne, est en classe supérieure avec un comportement plus social. Le miracle attendu s’est produit, Esther reprend goût à la vie avec le sourire. Au lieu de tabasser les camarades, elle est la première à défendre ceux qui sont victimes de répressions de la part des autres élèves. Elle fait désormais partie de son comité de classe et est gardienne de ces principes.

La méthode utilisée s’est avérée payante. J’ai employé des messages d’approbation et d’édification et, de concert avec Esther, j’ai fait une liste de ses qualités. On a ensemble essayé de trouver les moyens pour l’encourager, à s’ouvrir aux autres et à se faire des amis. J’ai dû y mettre, avec l’aide du Saint Esprit, beaucoup d’amour et de patience pour arriver à jumeler amélioration de l’estime de soi et discipline rédemptrice. Melgosa (2014) l’a si bien dit: « la façon de reprendre et de conseiller a beaucoup à voir avec la formation de l’estime de soi » (p 55).

Mon expérience avec Esther a confirmé que dans la pratique vraie, éduquer c’est « restaurer en l’homme l’image du Créateur » (White, 1903) ; une image altérée par les vicissitudes de cette vie, les expériences malheureuses et les effets du péché. Mais, gloire soit rendue à Dieu!  Le Sang de Jésus-Christ est encore efficace pour sauver et redonner à toute personne qui le désire vraiment un cœur régénéré et transformé, et un nouveau départ.

Author

Avatar

Lourdes-Jane écrit depuis Haïti où elle apporte son savoir-faire et son savoir-être à une école primaire adventiste. Elle a été pendant douze ans tour à tour Directrice d’école et Préfet de Discipline. Elle est mariée à Daniel qui est Pasteur, chef de district, et est mère de trois trésors ; deux garçons et une fille. Elle a fait des études en Psychologie à l'Université d'Etat d’Haïti et en Administration Scolaire avec l'Université de Massachusetts.

    10 comments

  • Avatar
    | April 16, 2020 at 6:10 pm

    Merci pour ce partage! Ta patiente et la priere ont aidé l’enfant.

  • Avatar
    | April 16, 2020 at 6:13 pm

    Amen!
    Merci pour cette lecture édifiante, chère soeur! Tiens ferme ce que tu as et que Dieu bénisse ton ministère !

  • Avatar
    | April 16, 2020 at 7:09 pm

    Bonjour madame ISRAËL !
    JE viens de lire votre article enfin je suis vraiment ému de votre super travail à l’égard de cette fillette.
    Félicitations…
    Que le Dieu des éducateurs vous bénisse d’avantage….
    Ricardo SAMEDY votre frère et ami.

  • Avatar
    | April 16, 2020 at 7:12 pm

    Je te félicite, ma nièce chérie, pour ce texte si bien écrit et pour la solution trouvée à cette problématique. Je suis très fière de toi, et je remercie Dieu d’avoir fait de toi ce que tu es. Poursuis ta route, tout en ayant les yeux fixés sur Jésus !

  • Avatar
    | April 16, 2020 at 8:08 pm

    What a inspiring experience.
    Congratulations to the author.
    It a wonderful article.

  • Avatar
    | April 18, 2020 at 2:28 pm

    Compliments Lourdes Jane!
    Tu es une éducatrice dans l’âme, surplombée de la psychologie de formation. Les résultats ont confirmé ta performance avec le soutien du divin Maitre.

  • Avatar
    | April 19, 2020 at 3:29 pm

    Salut Jane, je vous félicite pour avoir partagé cet article et je vous dis merci pour avoir utilisé toute votre compétence afin de permettre à la fillette de découvrir sa valeur réelle. Que cet article soit utile à tous acteurs éducatifs.

  • Avatar
    | April 21, 2020 at 8:00 am

    Félicitations Lourdes pour le salut pratique que tu as apporté à cette fille .Félicitations « plus » pour t’être engagée sur cette voie de rédactrice. Ne t’arrêtes pas.Que ce partage soit le premier d’une série.
    Tu sais que ce souhait émane du tréfonds de quelqu’un dont ta réussite réjouira le cœur.

  • Avatar
    | April 24, 2020 at 4:16 pm

    Félicitations

  • Avatar
    | April 26, 2020 at 10:12 am

    Gloire à Dieu pour cette expérience à double bénédiction. D’une part pour Esrher, la fillette qui est passée victime à défenseuse. Et, d’autre part, pour Mme Israël dont la foi en Dieu, à travers cette expérience, a été récompensée et fortifiée. Merci beaucoup bien-aimée soeur pour ce fervent témoignage qui est une source de réconfort et d’encouragrment pour toutes les personnes qui travaillent avec le Seigneur Jesus dans l’oeuvre de la rédemption.
    Bonne Continuité!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *